© La Coureuse Laurence A Lavigne  

Copyright 2017

 

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Instagram

 

Voici 3 choses pour lesquelles nous culpabilisons (je m'inclus ici).

1. J’ai manqué une course ou je n’ai pas respecté mon programme.

 

Parfois, la vie fait en sorte que nous ne pouvons pas toujours suivre notre programme à la lettre. Il peut y avoir une série d’évènements qui fait que notre course a dû être reportée ou annulée. On ne peut pas tout faire! Parfois, pour éviter cette culpabilité, on peut s’entraîner différemment comme prendre une grande marche ou aller faire des longueurs à la piscine. Écoutons notre corps, ça fait du bien un petit break des fois.

 

2. J’ai mangé de la cochonnerie.

 

Bon t’as mangé une poutine, bu une bouteille de vin et t’as mangé du gâteau avant d’aller au lit. Euh ok, c’est beaucoup. Mais, si c’est une fois de temps en temps, comme les vindredis, ça peut aller. Il faut assumer! Assumons la poutine, assumons un repas junk-food et surtout régalons-nous. Alors faisons donc un bon choix de cochonneries tant qu’à y être et au prochain repas, on reprend les bonnes habitudes.

 

3. Je ne suis pas assez vite, pas assez bonne.

 

Franchement. Pas assez bonne? Pas assez vite? Bien t’es pas mal mieux que la fille qui est restée assise dans son divan. Juste te lever, enfiler tes running et franchir le seuil de la porte, c’est super hot. Ensuite, pourquoi se faire du mal en disant que nous sommes ordinaires ou poches? Il n’y a pas de courses poches, il y a juste une attitude poche! 

Bonne course!

 

Billet inspiré de: http://womensrunning.competitor.com/2017/01/health-wellness/things-beat-ourselves-up_70214#Dhly8QZAeVYwBsQS.97

Arrêtons de culpabiliser!