© La Coureuse Laurence A Lavigne  

Copyright 2017

 

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Instagram

Catherine Lajoie et les Demois'ailes

C'était un beau mardi de septembre que tout a basculé. J'ai décidé que je serai une demois'ailes! Tout un défi m'attendait, mais ça je l'ignorais un peu. 

 

Un défi qui allait changer ma vie, qui allait me sortir de ma petite zone de confort, car dans la vie, on dirait qu'on n'ose pas assez! Oser changer nos habitudes ou encore oser prendre du temps pour soi. 

 

Ce défi est en réalité une course à relais entre Toronto et Shawinigan avec 40 femmes pour soutenir les femmes victimes de violence conjugale. 

Près d'une année entière de préparation pour enfin réaliser ce défi ultime qui arrivait dans quelques jours. J'avais un plan d'entrainement que j'ai dû suivre assidument. Les découragements ont également fait parti de ce défi et malheureusement, les blessures qui nous amène à croire que parfois on ne sera pas capable. 

 

Pour moi la course, c'est un moment juste pour moi et ce depuis plus de 3 ans. 

 

L'an passé, après ma deuxième grossesse, avec un corps qui n'était plus le mien, j'ai décidé de mettre les bouchées doubles, de reprendre la forme et de me remettre à la course à pied. 

 

J'avais besoin d'un défi, mais pas n'importe lequel. Les demois'ailes allaient m'apporter un support, une motivation et surtout le goût de me dépasser. 

 

 

102,4 km plus tard, je peux dire mission accomplie! Quatre jours passés avec 40 filles pleines de détermination pour compléter, à relais, les 750 km qui relie Toronto à Shawinigan. Quelle belle expérience!  Bien entendu, mes muscles me disent qu’ils ont mangé toute une claque, mais mon esprit se sent tellement libre et serein.

J’ai connu toutes les températures possibles. De la canicule à la pluie diluvienne, j’ai vu de magnifiques paysages en passant par la ville et la campagne. Jour et nuit, j’ai persévéré malgré les embûches et surtout avec une carence de sommeil. 

En route pour un prochain défi! Ce n’est pas les choix qui manquent!

Ce défi a déjà changé ma vie et je sais que je ne pourrai plus me passer de la course à pied. C'est vital!