© La Coureuse Laurence A Lavigne  

Copyright 2017

 

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Instagram

Et si je vous donnais le goût de courir?

Je me présente, Sophie Lamontagne marathonienne.... hahaha!! C'est vraiment sans prétention. Je vole le punch à une amie qui a déjà dit qu'elle inscrirait marathonienne sur sa carte d'affaires le jour où elle l'aurait fait ! Mon histoire de course est sans histoire, mais je vous la raconte en toute simplicité en espérant inspirer quelqu'un d'autre à chausser ses runnings et commencer à courir.


Tout a commencé en 2010, j'accouche de ma 3ème fille, j'ai la broue dans le toupet et je vois souvent une de mes clientes passer en courant devant chez moi. Le questionnement commence.... Comment fait-elle pour trouver le temps de courir? Elle a aussi 3 enfants.... Comment fait-elle ? Je dis à mon chum: « Check ben ça, moi aussi je vais courir un jour ! » Il éclate de rire et me dit : «J'ai ben hâte de voir ça! » avec les yeux qui font 3 tours.


Le printemps arrive et je commence la course. Je prends un cours privé avec
Karine Sevigny pour m’assurer que ma technique est correcte. À part les pieds en canard et les mains un peu crispées, tout est sous contrôle ! Avec les 3 filles à m'occuper, ces petits moments se transforment en moment de pure liberté. J'ai le sentiment d'avoir des ailes qui me poussent dans le dos à chaque sortie. Je me rends vite compte que je me suis oubliée entre les bébés, le travail et les corvées. Thank God, je suis capable de courir !


Je cours d'abord et toujours pour le plaisir, mais je suis une fille compétitive… Vient vite le désir de me dépasser un peu!  Ma première course a été une course pour le cancer du sein à Québec à l'automne 2011, un 5 km!

 

Suivra un premier 10 km au printemps suivant et un 2ème à la fin de l'été au marathon des 2 rives SSQ.

 

Là, je pogne la piqure des grands événements...

 

Alors à l'été 2013, je tente un demi-marathon à Québec, je me donne un bon lousse, j'espère le faire en 2h20, mais au fond de moi, je vise mieux que ça, alors je rush ma vie et le finis en 2h06! Yééé!

 

Prise 2, pour le demi un an plus tard, ayant maintenant un objectif en bas de 2h00! Résultat final : 3 min 38 de trop... Je dois me reprendre, mais je lâche pas. Je veux m'améliorer à chaque course. Je n'ai pas personne à battre, sauf moi et mes limites.  J'aime me dépasser. Je réussis finalement à passer sous la barre du 2h00 à mon 4ème  demi-marathon à Ottawa en mai 2015. 1h57:34!


Aux gens qui me questionnaient si j'allais un jour faire un marathon, je répondais : pas avant d'avoir fait 21 km en bas de 2 heures. Et là, y'a une porte qui s'ouvrait....



Après un instant de folie passagère, je m'inscris au MARATHON SSQ des 2 rives en août 2015 avec 2 amies, pas question de mettre mon mental trop à l'épreuve. J'aurai des amies pour me pousser et m'empêcher d'abandonner. Yé pas question que je les lâche non plus!! L'entraînement a bien été, mais c'est tough, il fait chaud, y'a les vacances, le camping et le vin. Le secret, c'est la discipline. Quand les gens me demandent maintenant comment je fais, je réponds : je suis disciplinée. Je n'ai pas toujours le goût de me lever à 5h30 du matin pour courir, mais c'est la discipline me pousse en bas du lit. 

 

Nous avons réussi notre marathon, avons couru à la sueur de notre front, avons couru le sourire aux lèvres du début à la fin, le cœur léger et tellement contentes de pouvoir courir et d'avoir cette chance de courir ! 4:14:06 plus tard, je peux dire que je suis une MARATHONIENNE.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En fait, 5 ans après  ma première course, je peux dire que je suis une MARATHONIENNE. Il en a passé du temps et des kilomètres depuis que ma cliente passait devant chez moi et que je l'admirais.



Depuis ma première sortie, la course fait partie de ma vie et souvent pendant que je cours, je me rappelle comment je suis chanceuse de pouvoir courir et je suis chanceuse d'être en santé.

 

J'ai justement eu la chance de courir pour L'Aventure KS 200. Nous amassions des sous pour une fondation venant en aide aux enfants malades de ma région. À chaque sortie, je me trouvais choyée de courir même en pleine nuit et encore au bout de notre 27 heures d'aventure. Ça a été une expérience extraordinaire, riche en émotion et en accomplissements personnels.


Pour terminer, sur l'en-tête de ma carte d'affaires , vous pourriez lire, Sophie Lamontagne, super-maman de 3 superbes filles, coiffeuse-styliste,  marathonienne et coureuse coquette, la nouvelle collaboratrice sur Les filles en running.

 

Je vous donnerai des trucs beauté et coiffure !

Si ce texte interminable a comme effet d'inspirer seulement une personne à chausser ses runnings et bien j'aurai réussi à donner au suivant....

 

Je vous laisse, j'ai un entraînement à faire pour un 2ème marathon à travers une recette de muffins et quelques coups de ciseaux!


Sophie Lamontagne

  • Pinterest - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Facebook - Black Circle

Suivez Sophie sur les réseaux  sociaux!