La cuisine et moi

Je demeure à la campagne.

J'ai une petite terre.

Je ne vise pas l'autosuffisance alimentaire pour le moment.


Mais, j'aime manger et j'aime relever différents défis culinaires afin de bien nourrir ma petite famille. 


Dans ma cuisine colorée, je tente plusieurs expériences. Je tente aussi de suivre à la lettre plusieurs recettes déjà établies par certains chefs que j'affectionne particulièrement. J'adore parcourir, feuilleter les livres de recettes. C'est inspirant. C'est beau. C'est appétissant.


J'aime bien Stefano Faita, ce cusinier Montréalais qui partage ses secrets de pizza et tiramisu au grand jour. Ses idées et recettes influencent grandement mes recettes à moi. Il y a donc un peu d'Elena, sa maman, dans ma cuisine. 


Mes boulettes de viande entre autre, sont inondées de Parmesan, de fines herbes fraîches, d'ail et d'huile d'olive.


Enfin, Giada De Laurentiis la plentureuse chef, avec ses décolletés plongeants et ses dents parfaites, apporte une touche joyeuse dans ma cuisine et elle me donne le goût de me mettre en petite camisole pour faire le souper.


Ma cuisine est synonyme d'émergence d'idées, culinaires ou pas. Ma cuisine c'est le coeur de ma maison. La maison étant construite en fonction de cette cuisine, on y passe beaucoup de temps. La cuisine est un passe-temps, une passion et un déclencheur d'idées.


J'adore cuisiner, photographier mes repas et ensuite les manger! Mais pour cuisiner, j'ai besoin d'une bonne matière première: la bonne bouffe!


Premièrement, l'huile d'olive première pression à froid extra vierge est un ingrédient que j'aime utiliser. Son odeur et son goût se mélangent bien dans plusieurs recettes. Un corps gras végétal est selon moi, un ingrédient de choix dans les plats que je concocte. De la vinaigrette aux fritures, le corps gras est essentiel pour faire ressortir le goût des aliments. 


Ensuite, il y a le beurre. Je reviendrai là-dessus parce que pas de beurre, on n'a pas de vie. Avec du beurre...c'est toujours meilleur.


Ensuite, il y a le gras de canard. 


D'ailleurs, j'ai deux canards dans le prés derrière la maison qui seront dans la marmite à Noël ou à Pâques. Je cogite là-dessus pour inventer une recette extra. 


Cette année, j'ai 25 poulets dans mon congélo. Oui, oui 25. Ils proviennent de mon mini élevage. Ils ne sont pas certifiés bio mais pas loin. Ils sont sans hormones de croissance, sans antibio et ils ont grandis heureux dans le petit enclôs derrière le garage. Mes poulets sont des coqs à chair. Ils sont laids, épais (dans tous les sens du terme), composés de poitrines géantes et de grosses pattes robustes. Ils ont de la difficulté à marcher puisque le poids de leurs poitrines les balancent vers l'avant et ils sont comme ça tous croches et handicapés. 


Alors. je cuisine ma propre volaille et j'achète ma viande rouge chez mon boucher non loin de la maison. La boucherie Rosé Mignon vaut le détour et la qualité de la viande est exceptionnelle. J'évite donc les viandes vendues à l'épicerie et les viandes qui proviennent de loin.


Local au boutte. 


Je suis quand même fière de faire un finger à Olymel et a Cargill. Mangez de la colle, je n'en veux pas de votre boeuf traumatisé, ni de votre cochon stressé.


Je tente de faire des jardins aussi mais, les mauvaises herbes; bardanes, pissenlits et bibittes à patates sont là et s'amusent gaiement au travers mes légumes. J'ai plus ou moins le goût de me donner intensément à tout nettoyer le jardin. Un jour quand ma fille va être plus vieille, je lui donnerai une allocation familiale pour cette job ennuyante. 


Quand on a 2 enfants et un chum, la cuisine nous réunis. Le son du mmmmmmm me satisfait et j'ai l'impression que ma vie sur terre est valorisée par la nourriture que je mets sur notre table. Parce que manger nous tient en vie et nous colle un sourire au visage (quand c'est bon en tous cas!).


De l'idée de base à la composition du repas, il y a maintes étapes. Il faut planifier, magasiner, classer, nettoyer, cuisiner et finalement déguster.

Enfin, je vous partage mes meilleures recettes puisées à même mon petit blogue culinaire qui me représente très bien!