© La Coureuse Laurence A Lavigne  

Copyright 2017

 

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Instagram

Salut nouvelle coureuse!

 

Tout d’abord, je tiens à te féliciter d’avoir pris ta santé en main. En fait, je te félicite d’avoir pris ta vie en main.

 

Je n’exagère pas du tout.

 

Tu verras comment tu vas changer de l’intérieur et aussi de l’extérieur.

 

Il faut juste que tu t’écoutes. Oui, toi écoute ton corps avant ta tête. Parce qu’une tête de fille c’est assez intense.

 

On a cette tendance à être trop crinquée des fois et ça, ce n’est pas bon. Je te dis ça parce que ça fait 11 ans que je suis une coureuse et ça fait même pas un an que j’ai compris la game.

 

Je t’explique.

Parfois et même souvent, on veut en faire plus. On veut être la meilleure version de nous-mêmes tout le temps.

 

C’est plate, mais ce n’est pas possible.

 

Le meilleur de nous-mêmes varie au quotidien et je pense qu’il faut accepter que le meilleur de nous-mêmes soit inégal.

 

En fait, nous sommes comme des montagnes russes et le meilleur de nous-mêmes est dans le chariot arrière du petit train. Les montagnes russes montent et descendent. Donc, ça varie selon nos humeurs, notre santé et notre cycle menstruel. Pis, ça va vite en ta!

 

En fait, ce que je veux dire est bien simple; amuse-toi.

Va courir et amuse-toi! 

 

Qu’est-ce qui t’anime vraiment et pourquoi as-tu décidé que tu voulais courir? Pour ta santé physique et mentale? Pour perdre du poids? Pour relever un défi?

 

En tous cas, la course est un sport tellement simple et accessible. Oui pour vrai. On enfile des espadrilles pis go!

 

On court.

 

Mais, un moment donné vient le jour où tu veux t’acheter une montre GPS, une brassière à cinquante piastres pis tu vires folle à checker les running sur Amazon. Tu veux avoir un beau kit pour être bien (et belle) dans ta sortie de coureuse. 

 

Alors, la course peut commencer à être compliquée. Tu adhéreras peut-être à des groupes de course sur Facebook et là tu vas commencer à te comparer. Ensuite, pour te réconforter après, tu vas sur un autre page Facebook qui te dira de courir à ton rythme et ce n’est pas grave de ne pas être la meilleure à courir à 10 minutes du kilomètre.

 

Tu seras tellement contente de lire ça.

 

Mais, nous sommes toutes différentes!

 

Aussi, un moment donné, tu découvriras que tu as des amies qui courent beaucoup. Certaines sont toutes ‘’tapées”…bandelette finie, rotule douloureuse, tendon déchiré et fracture de stress. 

Elles capotent et elles sont obsédées avec leur entraînement un peu…surréel.

Bien, tu n’es vraiment pas obligé de te rendre là parce que tu seras à l’écoute de ton corps. Oui ton corps. 

 

Parce que notre corps nous parle.

 

Ta tête voudra plus, mais écoute tes sensations intérieures. Laisse-toi aller dans ce qui te fait plaisir.

 

Tu reviendras chez toi bien et heureuse. Tu auras couru. Point.

 

Tu voudras aussi relever un défi à un moment donné. 

 

Vas-y! Relève ton défi! Mais, écoute-toi. Ne te blesse pas.

 

Vas-y à ton rythme.

 

Vas-y tout court.

 

En contrepartie, ton corps s’améliora pour le mieux. Tes jambes seront plus définies, tes fesses rebondies. Tu aimeras ce que ton corps est capable de faire.

 

Tu auras de la gratitude envers ce temple qui est ton corps. Tu le remercieras. Ta tête t’enverra des signaux de bien-être, il libérera des endorphines qui te feront sourire.

 

Tu seras toujours toi, mais, en version de coureuse. 

 

Tu seras fière de toi et de ton corps plus fort.

 

Écoute-toi.

 

Vas-y dans le plaisir.

 

Amuse-toi.

 

Vas-y, va courir!

Bisous,

Laurence xx

PS Si tu as envie de lire ma

lettre d'amour à la course c'est

ici!