© La Coureuse Laurence A Lavigne  

Copyright 2017

 

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Instagram

Je veux faire un marathon!

 

Bon, je l'avoue enfin et je le crie haut et fort sur les toits du Web: ''Je veux faire un marathon!'

 

Ça fait maintenant 10 ans je que pratique la course à pied et par moment, je me demande pourquoi courir alors que ma vie n'est pas en danger?

 

Voici mes réponses:

 

1) Parce que je suis capable.

 

2) Parce que je peux écouter la playlist la plus quétaine du monde dans mon ipod sans me faire regarder de travers par mon chum et mes enfants.

 

3) Parce que je peux prendre du vin quotidiennement sans engraisser.

 

4) Parce que je veux des belles fesses.

 

Et vous, pourquoi courez-vous?

 

S'il vous plait, allez me partager votre réponse dans les commentaires.

 

Quand je regarde ma liste de parce que, je constate qu'il est quand même question de grosseur, de fesses et de vin. Hishhhh.

 

Alors si c'est pour ça uniquement que je cours... eh bien au diable la santé cardio-vasculaire! Ce n'est pas important la santé du coeur. C'est beaucoup plus important d'avoir de belles fesses.

 

Toutefois, aujourd'hui je m'empresse rapidement d'ajouter un parce que beaucoup plus sérieux sur ma liste.

 

1) Parce que je veux faire un marathon (en entier et de ne pas mourir en le courant).

 

Dans mes nombreuses courses à parcourir les fonds de rangs, je rêve que je termine un marathon en rampant et en braillant ma vie, avec les pieds en feu pis les fesses dures comme de la roche.

 

Je rêve, je me tourne un film de série B dans ma tête.

 

Pour que mon parce que #1 se réalise, je dois arrêter de rêver et je dois passer à l'action. Go baby go!

 

J'ai donc décidé d'arrêter de jogginer comme une pouliche et j'ai décidé de courir comme une gazelle.

 

Je me suis donc inscrite au marathon de Philadelphie avec mon conjoint. Et non, on ne court pas ensemble. Il aura fini son marathon bien avant moi. Si on court ensemble, je suis loin derrière et je mord la poussière de ses enjambées et non ses beaux mollets de feu (soupir.).

 

Néanmoins, il me reste 10 grosses semaines d'entraînement. Je voudrais partager avec vous mes pensées et mes états d'âme de coureuse. Aussi, je veux partager mon journal et mes tribulations avec vous parce que quand je serai entrain de courir et de vouloir arrêter tout; je penserai à vous et à ce journal.

 

De plus, j'ai besoin d'une source de motivation externe pour bûcher comme une dingue dans mes entraînements. Ce n'est plus une question de postérieur ici..

 

Je tiens à demeurer comique (et sarcastique) dans mes propos malgré les ampoules à mes pieds et les douleurs musculaires.

 

Je me souhaite bonne chance et je vous souhaite bonne lecture! Merci de me suivre dans mes grandes tribulations.

 

La coureuse :)

 

Please reload

À la une...

Joyeux Noël!

December 21, 2016

1/10
Please reload

December 21, 2016

December 5, 2016

September 13, 2016

August 31, 2016

July 8, 2016