© La Coureuse Laurence A Lavigne  

Copyright 2017

 

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Instagram

Le marathon de Philadelphie: bilan!

La course à pied est un sport de granoles.

 

C'est aussi un sport écolo et ami de l'environnement. Enfin, c'est ce que j'ai toujours pensé jusqu'à ce que je fasse un marathon.

 

Les coureurs sont des gens généralement respectueux envers l'environnement. Le sport en soi est écologique. On court dans la nature, sur les routes et notre empreinte écologique est réduite au maximum.

 

Lors de mon marathon, j'ai eu le temps de penser. J'ai eu le temps de voir aussi.


J'en eu du temps, en masse.

 

La course à pied écolo? Nnnnoui.

 

La course à pied peut effectivement être écologique au boutte mais elle ne l'est pas tant que ça quand on s'inscrit à un marathon géant.

 

A big American marathon, ça en produit des poubelles (recyclage, compost et autres inclus).

 

Imaginez la scène.

 

J'arrive en trottant au poste de ravitaillement. Il y a un minimum de 50 autres coureurs autour de la station. Le Gatorade est servi dans des goblets de papier.


Chaque coureur prend un minimum d'un goblet par station et parfois deux et voir même trois. Ensuite, le coureur ou la coureuse jette le petit verre de carton au sol. Les autres coureurs piétinent gaiement les gobelets jetés par terre. Les bénévoles les ramassent ensuite avec un rateau et une pelle. Le tout est mis dans un sac plastique géant.


Je suis choquée et je me retrouve donc à courir dans un tas de gobelets vides. 

 

Ces gobelets à usage unique se retrouvent heureusement au compost. Fiou! Les gobelets de ce marathon sont compostables. Mais la quantité produite pour cet évènement est énorme (environ 300 000).

 

Ensuite, il y a d'autres déchets issus du marathon qui ne sont pas tous recyclables et/ou compostables malheureusement.

 

Il y aura aussi le dossard qui se retrouvera à la poubelle un moment donné. Un genre de matériau non recyclable aussi.

 

J'oubliais aussi la trousse de départ de chaque coureur. Un petit sac promotionnel avec des produits, des coupons publicitaires et des Advil. Des Advil emballés d'abord individuellement dans un emballage de plastique et ensuite placés une petite boîte de carton. Un Advil dans une boîte grosse comme un Iphone. Bonjour le suremballage! (pis ce n'est pas un Advil qu'il me faudrait après le marathon, c'est une bouteille complète).

 

Toutefois, le marathon de Philadelphie semble démontrer une bonne volonté côté empreinte écologique. Pour plus de détails, aller jeter un coup d'oeil: ici!

 

 

Néanmoins, malgré leurs efforts croissants, l'organisation du marathon entraîne systématiquement une surconsommation presque assurée.

 

Il y a bien sûr d'autres éléments qui nous sont donnés à la fin de la course.

 

Il y a entre autre les couvertures thermiques à l'arrivée. Chaque coureur qui termine la course (vivant et entier) a son petit kit. La médaille, la doudou thermique, un sac de bebelles, de l'eau embouteillée et j'en passe. Bref, de petits cadeaux cheapette qui ne sont pas réellement essentiels.

 

Oui, certes, je suis bien contente de mes kits de marathonienne, de la doudou thermique et de la belle médaille.

 

Mais...

 

C'est donc à nous coureurs écolos de refuser d'avoir tout ce matériel superficiel. À part la médaille et le dossard, le reste c'est de trop. C'est l'fun mais ce n'est pas essentiel.

 

30 000 coureurs X 1 sac de départ avec plein de cossins= 30 000 sacs qui se retrouveront à la poubelle.

 

30 000 coureurs X 1 sac d'arrivée avec plein de gogosses= 30 000 sacs qui se retrouveront eux aussi en partie au vidange!

 

30 000 sacs de départ + 30 000 sacs d'arrivée= 60 000 sacs de cochonneries. Ah ben. C'est beaucoup.

 

Je suis peut-être poche en maths mais, je sais compter des sacs.

 

Je félicite tout de même l'initiative du comité organisationnel qui tente d'offrir un évènement un peu plus vert et ce d'année en année.

 

Il reste toutefois du chemin à faire et c'est à nous d'emboiter le pas vers une réduction des déchets en demandant aux organisateurs d'offrir aux coureurs des alternatives écologiques à ces sacs promotionnels.

 

Please reload

À la une...

Joyeux Noël!

December 21, 2016

1/10
Please reload

December 21, 2016

December 5, 2016

September 13, 2016

August 31, 2016

July 8, 2016