© La Coureuse Laurence A Lavigne  

Copyright 2017

 

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Instagram

Pourquoi cours-tu autant?

Texte de  Vanessa  L.

 

 

 

J’entends souvent dans mon entourage « Je sais pas comment tu fais pour courir aussi souvent, même en hiver! Moi, je serais pas capable! J’ai pas le temps! »

 

Je n’ai aucun mérite à courir!

 

Courir, c’est ma puff de DuMaurier King Size! C’est mon lithium! Ma séance chez le psy! Mon Happy Hour!

 

Ne pas aller courir parce que je ne trouve pas le temps (notez que j’ai écrit « ne trouve pas » et non « manque »!!) serait comme accepter que je vaux même pas le bien-être d’une après course! Que je ne vaux pas la fierté d’avoir enfilé mes « runnings » et d’avoir fait quelques kilomètres malgré le temps, mon horaire ou mon « mood ».

 

Ne pas mettre sur le « hold » mes obligations familiales et professionnelles pour une heure, c’est priver ma famille, mes amies, mes collègues et élèves de ma bonne humeur, de mon sourire et de mon énergie. Je serais assez égoïste pour les priver de cela mais pas assez pour prendre du temps pour moi! C’est paradoxal quand on y pense.

 

Oser fouler le sol le plus souvent possible, c’est oser m’offrir le meilleur de moi-même et par la même occasion l’offrir à ceux que j’aime. Dans cette perspective, je préfère continuer d’affronter Dame Nature pour ma puff de DuMaurier! D’avouer que j’ai besoin de ma course au pace du bonheur pour fonctionner! D’exposer mes forces et limites  devant Asics, mon psy! Et de me saouler à l’endorphine pour mon Happy Hour!